J'étais hier chez Carrefour en train d'acheter un grand sac de croquettes Frolic pour notre chienne et j'étais dans la file pour payer.

Une femme derrière moi me dit :

« Vous avez un chien ? »

J'étais un peu dans les vapes. Sur une impulsion, je lui réponds :

« Non, je recommence mon régime Frolic. Encore que je ne devrais pas, vu que la dernière fois, j'ai terminé à l'hôpital. Mais j'ai perdu 25 kilos avant de me réveiller aux soins intensifs avec des tubes partout et une perfusion dans chaque bras. »

À ce moment-là, les yeux commençaient à lui sortir de la tête. J'ai continué avec mon invention de régime, elle avait totalement gobé le truc. Je lui dis :

« C'est facile et pas cher, il suffit de remplir ses poches avec les croquettes, et d'en manger une ou deux chaque fois que la faim se fait trop sentir. »

À cet instant, je dois dire que tout le monde dans la file était fasciné par mon histoire. Je continue :
« L'emballage dit que cette nourriture est complète, donc je vais encore essayer. »
Horrifiée, elle me demande :
« Quelque chose vous a intoxiqué dans cette nourriture, et c'est pour ça que vous avez terminé à l'hôpital ?
J'ai répondu
:

« Non, j'étais assis au milieu de la rue en train de me lécher le cul quand une voiture m'a percuté ».